Megan
Poulin

École secondaire de Donnacona

Capitale-Nationale

Au début de l’année scolaire, j’ai voulu m'impliquer dans quelque chose de nouveau et je me suis dirigée vers le comité des aVERTis de mon école. Des jeunes souriants, énergiques et studieux comme moi m'entouraient et je me sentais à ma place. Lorsque nous sommes entrés dans le vif du sujet, je me suis rendue compte que les changements climatiques sont vraiment plus graves que ce que je pensais. J’ai alors pris la décision de m'impliquer autant que je le pouvais et je ne suis pas prête de m'arrêter. J'espérais devenir jeune ministre pour faire de la sensibilisation dans un plus grand réseau pour que les gens qui, comme moi, vivent dans l’ignorance puissent ouvrir les yeux face à ce nouveau monde et s'inspirer de mon histoire.

Un 5ème îlot de tri

par Megan Poulin - mai 7, 2020

Ce projet a été réalisé par le comité environnemental de mon école. Lors de l’une de nos rencontres, le conseil étudiant s’est joint à nous pour nous soumettre l’idée d’avoir un nouveau bac de tri pour la salle de dégagement, afin de donner l’accès à un tel bac à un plus grand nombre d’élèves. C’est dans cette salle que les élèves qui apportent leurs repas de la maison, mangent. Le comité des aVERTis s’est alors mis à l’œuvre. L’îlot de tri contient les déchets, le recyclage et le compost. Nous avons réutilisé un mélange de vieilles peintures en plus de réutiliser des matériaux pour les pentures, les roues et les poignées. Après avoir fabriqué et peint nous-mêmes le nouveau bac de tri, nous avons fait une tournée de toutes les classes de secondaire 1 à 5. Cette tournée avait pour but de rappeler aux élèves et au personnel comment bien trier leurs déchets. La seule étape qui reste à faire, maintenant, est de décorer notre bac.

Commentaire


  1. Salut Megan ! Je m’appelle Sabrina, j’ai 17 ans et je fais partie, avec d’autres jeunes du Québec, d’un mouvement en développement qui se nomme « L’environnement à notre échelle ». Il s’agit d’un regroupement de jeunes engagés pour la crise environnementale qui veulent amener des changements à l’échelle du Québec, notamment par le biais des médias sociaux et du partage des connaissances et des initiatives. Dans le fond, on veut utiliser notre pouvoir en tant que jeunes citoyens pour amener le gouvernement à enfin agir pour la planète et on veut regrouper le plus de gens comme nous pour augmenter notre impact. Notre but est aussi de créer un endroit en ligne pour rassembler les québécois écolos et passer à l’action! J’ai vu que tu es jeune ministre de l’environnement de la Capitale-nationale pour l’année 2020, c’est vraiment cool, bravo ! C’est pourquoi on aimerait t’inviter à joindre notre mouvement. Le projet est encore en développement, mais le lancement se fera le 5 juin prochain. Je t’invite à aimer notre page Facebook (https://www.facebook.com/Lenvironnement-%C3%A0-notre-%C3%A9chelle-112193156843479) et t’abonner à notre compte Instagram. On serait VRAIMENT contents que tu te joignes à nous. Laisse-moi savoir ta réponse. Bonne journée!


Répondre à Sabrina Henry Annuler la réponse

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *